15/01/2007

Orouni et MiLk & Fruit Juice, le Rendez Vous Des Amis (Paris, 18ème), le 11/01/07

Au Rendez Vous Des Amis ce Jeudi 11 Janvier 2007, il y a trop de monde, trop de fumée, trop de gens qui parlent. Nous sommes dans un bar après tout !

MiLk & Fruit Juice assure la première partie. En dépit des petits problèmes de son au début et des bruits de fond, il enchaîne ses chansons sans jamais perdre le sourire, She’ll Surely Do et Buried At Home m’ont bien plu. Orouni l’accompagne au glockenspiel et à la guitare sur quelques morceaux et assure quelques chœurs avant de se préparer pour sa propre prestation.

Orouni est un jeune homme souriant mais tendu, presque mal à l’aise. En même temps, l’atmosphère y est peut être pour quelque chose : il y a pêle-mêle des personnes qui jouent (bruyamment) à « action ou vérité », des personnes plus ou moins sobres mais heureusement quelques amateurs de musique passionnés, postés au premier rang (ou plus loin, comme moi).



Les titres se suivent, l'enchaînement I Will Never See You Again/Kiss The Flower me ravit même si le son est parfois trop bas et que le clavier couvre par moment la voix du chanteur mais c’est ça le charme du live : des chansons pas aussi parfaites que sur l’album (autrement, quel intérêt ?) et de bonnes surprises. Je veux parler de ce duo avec Mina Tindle (qui fait par ailleurs partie du collectif Toyfight) sur The Perfume Conspiracy. Le temps s’est arrêté pendant quelques minutes, Orouni et Mina Tindle se cherchent des yeux, une voix qui vous transperce, une douce désinvolture qui fait oublier les petites imperfections, en bref, une interprétation « transcendante » (le mot n’est pas de moi). Des curieux qui n’ont pas trouvé de brèche pour entrer assistent au concert de l’extérieur en regardant à travers les vitres.


les curieux se pressent derrière la fenêtre...Orouni demande à la fin du concert quel morceau le public voudrait entendre, j’ai failli crier « Experiments !! » mais je n’ai pas eu à le faire car c’est celle qu’il a jouée !

En gros, ce concert était juste plein plein d’émotions et d’authenticité, avec de jeunes artistes qui ont tant d’énergie à revendre. J’ai eu l’occasion de parler avec des gens qui découvraient Orouni et qui ont bien aimé (une a d’emblée fait la comparaison avec Belle & Sebastian, c’est dire !). Ce fut aussi un plaisir de parloter avec les blogueuses/blogueurs (Cécile, Jen, Coolbeans, Indieboy).
Le prochain concert d’Orouni, c’est au Café de Paris (dans le 11ème), le 11 février prochain, avec les lyonnais Benjamin Fincher (dont j’ai déjà parlé).


Setlist : Almen Kirkegård Lullaby/I Will Never See You Again/Kiss The Flower/Switzerland Warning/Bee Flat/Don't Be Attached/Danish Country Waltz/Parody (Be With Me)/Inside The Museum/Snowfall With A Sock/The Late Polish Plumber/The Spiders/The Perfume Conspiracy/In The Old Days Of Our New Life.
Experiments On The Thresholds Of Pain/Green Blues

(en fait, désolée pour la piètre qualité des photos, faute d’être présent pour prendre les clichés, mon ami m’a prêté son appareil photo que je ne maîtrise pas encore…).

18 commentaires:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Et elle était où "I Wanna Have Money" ? :)

Jolie chronique Kadi, contente moi aussi de t'avoir vue, même si je ne suis pas restée jusqu'à la fin. Le genou va un peu mieux...

Philippe a dit…

j'en étais sûr! toujours la faute du ptit copain! je me suis fait pardonner de ne pas y être allé en écoutant ton récit non? 10 fois plus long que celui ci :D
et en te filant mon appareil photo (les photos sont pas mauvaises du tout, par contre, pourquoi on ne peut pas les agrandir?)

je t'embrasse mon poussin

Jladisco a dit…

Bon, je crois bien qu'il va falloir que je me le procure cet album d'Ourouni...

Jen a dit…

Jolie chronique Kadi ! Pour le morceau de la fin, j'ai failli crier "Vale Vale"... mais j'ai pas osé ! Et puis avec "Experiments..." je n'ai pas été déçue ;-)

Et Jladisco, OUI il faut que tu te le procures immédiatement !

coolbeans a dit…

Moi, pour la dernière chanson, j'ai failli crier "Smoke On The Water"...
mais je n'ai pas osé !

Alexandre a dit…

Ah ouais, dans un bar parisien, ça devait être terrible! je ne sais pas si c'est à cause de la longueur des titres mais la setlist est vachement longue dis et toi toujours aussi bavarde! Phil, je compatis...

L'album d'Orouni j'espère le gagner chez YAWAM, sinon, je l'achèterais :) (depuis le temps que je le dis)

Kadi a dit…

@ Cécile : pour I wanna have money, je m'étais trompée (en fait, je devais entendre des voix intérieures qui la chantaient...). Bon rétablissement :)

@ Phil : Bah quand Blogger insère les photos, normalement il permet automatiquement de les agrandir, je vais voir c'que j'peux faire :) et merci encore pour l'appareil. poutous

@ Coolbean & Jen : mais fallait oser les jeunes!:)Experiments en live est très jolie par contre, Smoke On The Water, ça aurait jeté un froid!

@ Jladisco & Alex : tentez de jouer au jeu YAWAM sinon achetez le, ça vaut vachement le coup (en plus, ça encourage l'artiste)! en plus, vous saurez enfin de quoi tous les blogueurs parlent ;)

Merci beaucoup à tous pour vos commentaires!

Jen a dit…

Kadi, à bien y réflechir, je crois que la version Orouniesque de Smoke On The Water pourrait être une expérience assez formidable ! ;-)

indieboytraqueur a dit…

Après Coolbeans et Cécile, c'est la 3ème chronique que je lis de ce concert, je commençe à avoir la honte de pas en parler. Pitié Hyène (ou Yen si tu préfères), ne me mets pas la pression en en rédigeant une aussi!

Kadi a dit…

Jen, faut demander à Orouni de faire la reprise au prochain concert alors (et là tu pourras crier "the fire in the sky!!") :D

Indieboy, je suis sûre que tu vas faire une excellente chronique va! soit dit en passant, ton post sur the late polish plumber me fait toujours autant marrer!

François a dit…

Bon, je n'ai pas pu aller à l'Orouni-concert ! Mais il y en aura d'autres, et également d'autres occasions de te rencontrer ! :)

Au passage, je constate une nouvelle coupe à notre ami commun ! :-p

Kadi a dit…

oui, les occasions, c'est pas ce qu'il manque!

en plus d'une nouvelle coiffure, notre ami commun avait aussi un bien joli T-shirt...

Jen a dit…

Il avait pas des chaussettes neuves aussi ?

Kadi a dit…

oulà, yen, allez vous coucher je vous prie, faut pas divaguer comme ça! :D

erwan a dit…

Ca m'énerve de pas comprendre vos private jokes... Rrrrrrrrrrrrr

Kadi a dit…

Désolée Erwan!
J'ai jamais vraiment compris pourquoi chez moi les commentaires sur un post pourtant sérieux partent toujours en vrille...

emilie a dit…

oui, je me le demande aussi :) c'est peut être une sorte de bizutage!
Merci pour le compte rendu jeune demoiselle ;-)